Partagez cette info à votre enfant

Mécanique de véhicules lourds routiers

Secteur d'études professionnelles
Entretien mécanique
De l’intérêt ?
S'inscrire au programme
Code du programme : 5330
Diplôme : D.E.P.
Durée : 1800 heures

Profession(s) associée(s)

Mécanicien de véhicules lourds routiers

Objectifs du programme

Le programme d'études Mécanique de véhicules lourds routiers vise à former des personnes aptes à exercer la profession de mécanicienne et mécanicien de véhicules lourds routiers. Ainsi, les apprentissages s'effectuent en atelier sur des composants mécaniques et électriques, ainsi que sur des systèmes conventionnels et ordinés de véhicules lourds routiers.

Les mécaniciennes et mécaniciens sont appelés à effectuer des travaux de mécanique préventive et corrective, à vérifier des véhicules dans le but de cerner des problèmes de fonctionnement, d'en rechercher la cause et d'en localiser la source, à effectuer des réparations, des remplacements et des réglages et à procéder à des essais de fonctionnement.

Conditions d'admission

Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

La personne est titulaire du diplôme d’études secondaires ou de son équivalent reconnu.

OU

La personne est âgée d’au moins 16 ans au 30 septembre de l’année scolaire au cours de laquelle elle commence sa formation et a obtenu les unités de 4e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ou la ministre, ou des apprentissages reconnus équivalents.

OU

La personne est âgée d’au moins 18 ans au moment de l’entrée en formation et possède les préalables fonctionnels, soit la réussite du test de développement général ainsi que les préalables spécifiques (voir le tableau ci-après), ou des apprentissages reconnus équivalents.

OU

La personne a obtenu les unités de 3e secondaire en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ou la ministre et poursuivra sa formation générale en concomitance avec sa formation professionnelle afin d’obtenir les unités de 4e secondaire qui lui manquent en langue d’enseignement, en langue seconde et en mathématique dans des programmes d’études établis par le ou la ministre.

Nos centres de formation